skip to Main Content

Joël
Maillard

Photo: Dorothée Thébert

Nos adieux (remake)

Première

21-26 novembre 2023, Arsenic – Lausanne, Suisse

Distribution

Texte, mise en scène, interprétation : Louise Belmas, Joël Maillard
Musique : Louise Belmas, Joël Maillard, Julie Roué
Lumière et direction technique : Robin Dupuis
Arrangements et son : Charlie Bernath
Costumes et accessoires : Coralie Chauvin
Vidéo Daniel Cousido
Maquillage : Emmanuelle Olivet Pellegrin
Trompette Alain Bertholet
Régie de tournée Laurie Gerber
Administration, production, diffusion : Tutu Production

Coproduction
Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne / Théâtre Saint-Gervais, Genève / Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains

Accueils en résidence
Maison Jacques Copeau, Pernand-Vergelesses / Centre de culture ABC, La Chaux-de-Fonds / Montévidéo, Marseille

Soutiens 
Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Pro Helvetia, Loterie Romande, Fondation Ernst Göhner, Fondation Jan Michalski

Photos: © Mathilda Olmi

This is a show en anglais facile surtitré en français châtié, but aussi, surtout, le remake du spectacle de nos adieux (en fanfare).

Se déroulant en partie dans un futur plus ou moins proche, Nos adieux (remake) est un spectacle facétieux et tragique où tout ce que dit Joël est écrit par Louise et inversement. Un protocole d’écriture strict et scrupuleusement respecté (promis), aux ressorts multiples et aux conséquences dangereuses.

Et à propos de promesses, nous les tiendrons toutes. Il faut dire qu’on est un peu amoureux des effets d’annonce.

Et à propos d’amour… Non rien.

Louise Belmas et Joël Maillard

PS.
Eu égard aux récentes directives de l’Office Fédéral de la Culture en matière de divulgâchage, the most important n’est pas mentionné dans cette accroche.

Téléchargement

Dossier de diffusion

Résilience mon cul

Première

5-10 juillet 2022, Festival de la Cité – Lausanne, Suisse

Distribution

Ecriture, mise en scène et interprétation : Joël Maillard
Dramaturgie, maïeutique et motivation : Lou Ciszewski, Marie Ripoll
Arrangements et son : Charlie Bernath, Louis Jucker
Lumière : Nidea Henriques
Régie de tournée (en alternance) : Charlie Bernath, Jonas Bernath, Laurie Gerber, Nidea Henriques
Costume : Coralie Chauvin
Berceuse : Antoine Françoise
Production, administration, diffusion : Tutu Production – Cécilia Lubrano, Véronique Maréchal et Lise Leclerc

Coproduction : Festival de la Cité, Lausanne / Arsenic, Lausanne Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne / Théâtre Nouvelle Génération – Centre Dramatique National de Lyon / Théâtre Saint-Gervais, Genève / Nuithonie, Fribourg
Soutiens : Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Pro Helvetia, Loterie Romande, Fondation Jan Michalski, Corodis

SNAUT est au bénéfice d’une convention de subventionnement de la Ville de Lausanne depuis 2019 et du Canton de Vaud depuis 2021.
L’écriture du texte est soutenue par une bourse culturelle 2020 de la fondation Leenaards.

Photos: © David Gagnebin-de Bons / Céline Ribordy

Résilience mon cul, c’est un stand-up (presque) non autocensuré et sans (trop de) compromis agrémenté de chansons déchirantes (de candeur).
Dans cette œuvre (majeure) j’ai voulu aborder des sujets touchy tels que la non-sortie de sa zone de confort, l’absence de feeling avec bébé, la sobriété hédoniste, la communication positive…
Des punchlines tomberont à plat, on entendra la parole embarrassante de Dieu, il y aura des traumatismes, je vous donnerai ma petite recette perso pour atteindre le paradis…

Je me réjouis de vous en dire plus dans un moment de partage convivial, bienveillant et non jugeant.

D’ici là, prenez soin de vous, bon courage.
Joël

Téléchargement

Dossier de diffusion

Sans effort

Première

21 août 2019, Far° festival des arts vivants – Nyon, Suisse

Distribution

Mise en scène : Joël Maillard
Avec : Joël Maillard, Marie Ripoll
Non-écriture et fabrication : Tiphanie Bovay-Klameth, Joël Maillard, Marie Ripoll
Absence : René R
Transmission musicale : Louis Jucker
Lumière : Nidea Henriques
Régie : Matthieu Lecompte, Sonya Troillet
Production, administration et diffusion : Tutu Production – Cécilia Lubrano, Véronique Maréchal et Lise Leclerc
Diffusion 2020-2021 : Claire Nollez
Remerciements : Lucien Bridel, Romain Daroles

Coproduction : far° festival des arts vivants Nyon, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne
Soutiens : Ville de Lausanne,  Canton de Vaud, Loterie Romande, Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Corodis, Pro Helvetia

La compagnie SNAUT est actuellement au bénéfice d’un contrat de confiance de la Ville de Lausanne (saisons 2019-20, 2020-21, 2021-22) et d’une convention de subvention de durée déterminée du Canton de Vaud (saisons 2021-22, 2022-23, 2023-24).

Sans effort est une pièce fondée sur l’absence rigoureuse d’écriture et d’archivage, inventée en parlant et en faisant parler, imprimée nulle part ailleurs que dans nos cerveaux.
Tout au plus est-il permis de révéler ici l’existence d’un poème de tradition orale, aux origines peu identifiables, où il est question d’une petite communauté isolée ayant justement la particularité d’avoir abandonné l’écriture… mais aussi d’avoir découvert une plante psychotrope.
Sur scène il y a un acteur amateur qui n’est pas vraiment là, un duo d’interprètes qui disent en même temps les mêmes mots, de la musique de transe indolemment jouée sur des instruments à une seule corde et des problèmes divers.

En raison des contraintes susmentionnées, il n’y a pas d’extraits vidéo ni de photos.

Quitter la Terre

Première

6 juin 2017, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain – Lausanne, Suisse

Distribution

Texte et mise en scène : Joël Maillard
Conception et jeu : Joëlle Fontannaz et Joël Maillard
Avis sur tout : Tiphanie Bovay-Klameth
Lumière et direction technique : Dominique Dardant
Régie lumière : Dominique Dardant, Matthieu Lecompte ou François Béraud
Maquettes et dessins : Christian Bovey
Musique, instrument et mode d’emploi : Louis Jucker
Synthèse 12-bits : Skander Mensi (arc-en-ciel électronique)
Son : Jérémie Conne
Création vidéo : Daniel Cousido
Régie son et vidéo : Jérémie Conne, Cédric Simon ou Clive Jenkins
Conseils costumes : Tania d’Ambrogio
Construction : Yves Besson
Photographies : Alexandre Morel et Jeanne Quattropani
Production, administration et diffusion : Tutu Production – Cécilia Lubrano, Véronique Maréchal et Lise Leclerc
Diffusion (jusqu’en 2019) : Infilignes – Delphine Prouteau
Diffusion (2020-2021) : Claire Nollez

Coproduction : Arsenic, Centre d’art scénique contemporain, Lausanne, Fédération d’Associations de Théâtre Populaire (FATP)
Soutien : Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie Romande, Corodis, Pour-cent culturel Migros, Pro Helvetia, Ernst Goehner Stiftung, Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Fondation Jan Michalski, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG).

Remerciements : Tamara Bacci, Lucien Bridel, Michael Egger, Filippo Filliger, Mathieu Grizard, Maude Lançon, Lucille et Sandra Romanelli, Victor Lenoble, Laurence Perez et la Sélection suisse en Avignon, Antoinette Rychner, Valerio Scamuffa, Dorothée Thébert Filliger.

La compagnie SNAUT est actuellement au bénéfice d’un contrat de confiance de la Ville de Lausanne (saisons 2019-20, 2020-21, 2021-22) et d’une convention de subvention de durée déterminée du Canton de Vaud (saisons 2021-22, 2022-23, 2023-24).

 Voir un extrait vidéo 

Photos: © Alexandre Morel_Jeanne Quattropani, Simon Letellier, Jeanne Quattropani

Il y a quelque temps, j’ai découvert dans une cave un carton rempli d’un chaos de documents divers qui constituent, si j’ai bien compris, les fondements d’une proposition ambivalente de “nouveau départ”, prévoyant l’extinction de la majeure partie de l’humanité devenue stérile, et la survie dans le cosmos de quelques poignées d’individus qui tiendraient des journaux intimes en écoutant de la musique qui calme.

Malgré les (ou peut-être à cause des) nombreuses incohérences et invraisemblances qu’ils contiennent (sans parler de l’absence de hiérarchie qui caractérise leur organisation) ces documents seront la matière première de Quitter la Terre, qui se situe quelque part entre un Pecha Kucha qui s’éterniserait, la visite d’un atelier protégé et un congrès de futurologie dilettante.

Joël Maillard, février 2016

Biographie

Joël Maillard est né en 1978. Il vit toujours.
Il est acteur, metteur en scène et auteur.
D’abord il a longuement pratiqué le théâtre dans une troupe d’amateurs du canton de Fribourg, en Suisse.
Il est diplômé de la Section d’art dramatique du Conservatoire de Lausanne en 2004.
Il a commencé à écrire le 7 juillet 2005, en regardant sur Euronews la couverture, en live continu, des attentats dans le métro de Londres.
À ce jour, une quinzaine de ses textes ont été portés à la scène, par lui et par d’autres.
Ces temps il s’occupe principalement en jouant dans des spectacles qu’il met en scène, toujours en étroite collaboration avec les interprètes et toute l’équipe.
Il lui arrive d’écrire des pièces pour d’autres, et d’être acteur pour d’autres (dans un passé relativement proche Halory Goerger, Marine Colard, Robin Lescouët, Jean-François Peyret, Guillaume Béguin, Denis Maillefer).
Depuis le début, il s’obstine à explorer plus ou moins naïvement des champs (le montage sonore, la peinture à l’huile, la participation du public, la science-fiction, la transmission orale, la musique percussive, la chanson à texte…) dont il ne maîtrise ni les techniques ni les codes. Il aime se dire qu’il professionnalise son dilettantisme.
Cependant, en 2020, il est lauré at d’une bourse culturelle de la fondation Leenaards.
Et puis, en 2021, il reçoit l’un des Prix suisse des arts de la scène.

Presse

Agenda

23-25 février 2024
Nos adieux (remake)
Le Spot, Sion (CH)

20, 21 juin 2024
Nos adieux (remake)
Centre de culture ABC, La Chaux-de-Fonds (CH)

automne 2024
Nos adieux (remake)
Théâtre Saint-Gervais, Genève (CH)

automne 2024
Nos adieux (remake)
Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains (CH)

Liens

Back To Top