skip to Main Content

Julia
Perazzini

Photo : Dorothée Thébert

Le Souper

Création 2019
Durée : 70’

Distribution

Ecriture, conception, jeu : Julia Perazzini
Musique live : Samuel Pajand
Lumière : Philippe Gladieux
Collaboration artistique et dramaturgie : Louis Bonard
Assistant scénographie : Vincent Deblue
Regard extérieur : Yves-Noël Genod
Régie générale et lumières : Vicky Althaus ou Vincent Deblue
Régie son : Fanny Gaudin ou Félix Perdreau
Costume : Karine Dubois
Administration et diffusion : Tutu Production – Véronique Maréchal

Production : Cie DEVON
Coproduction : Arsenic à Lausanne, Théâtre Saint-Gervais à Genève

Soutiens : Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie romande, Pro Helvetia, Fondation Jan Michalski, Fondation Nestlé pour l’Art, Ernst Göhner Stiftung, Pour-cent culturel Migros, Fondation suisse des artistes interprètes SIS, Migros Vaud

 Voir un extrait vidéo

Photos: © Dorothée Thébert

Le Souper relate une rencontre imaginée entre Julia Perazzini et son frère aîné décédé avant qu’elle ne naisse ; un dialogue à travers le temps et l’espace, entre la mort et la vie, faisant fi de la chronologie, de la prétendue logique et de l’ordre des choses. En incarnant son propre personnage en conversation avec celui, fantasmé, du disparu, elle opère un rituel cathartique, poétique et joyeux, qui questionne jusqu’au fait d’exister. Après le très remarqué Holes & Hills, Julia Perazzini, à nouveau seule en scène, poursuit ses recherches sur l’identité, cette fois par sa relation au monde de l’invisible. « Nous allons traverser Le Souper comme on traverserait une longue nuit, nous balader dans les couches du temps. Les croquer toutes en même temps, comme une lasagne. »

Téléchargement

Dossier de diffusion

Waves on

Distribution

Création 2019
Performance en anglais – Durée 30 min

Une performance de et avec Julia Perazzini, Cie Devon
Créé dans le cadre de l’exposition de peintures murales de Sarah Margnetti et Charlotte Herzig à La Ferme de la Chapelle, Lancy-Genève
Regard extérieur : Simon Guélat, Louis Bonard
Administration-diffusion : Tutu Production – Véronique Maréchal
Avec le soutient de DOC ! Paris, Le Carreau du Temple et La Ménagerie de verre, Paris

 Voir un extrait vidéo

Photos: © Alexandre Morel et Nicolas Delaroche

Poursuivant ses recherches sur la perméabilité entre les individus, Julia Perazzini explore avec Waves On le champ de la perception. Elle réactualise le contenu de vidéos YouTube restituant l’expérience de personnes sourdes et malentendantes qui, lors de l’activation d’un implant cochléaire (de l’oreille interne) par un audioprothésiste, entendent pour la première fois. Incarnant un flux continu de personnages, l’artiste met en scène l’intensité de leurs réactions et rejoue à l’identique les spécificités de leurs paroles et gestes. « Je les restitue avec rien d’autre que mon corps et ma voix. Ce moment ultra théâtral fait basculer la personne dans un nouveau monde en une fraction de seconde, et son interlocuteur aussi. C’est une révolution intérieure, un big bang. »

 

Téléchargement

Dossier de diffusion sur demande

Holes & Hills

Distribution

Création 2016

Conception-mise en scène-jeu : Julia Perazzini
Collaboration artistique : Simon Guélat
Scénographie : Christopher Füllemann
Lumière et régie générale : Antoine Frammery
Régie son : Samuel Pajand
Costumes : Julie Monot
Coach vocal et regard extérieur : Emmanuelle Lafon
Administration et diffusion : Tutu Production – Véronique Maréchal
Production : Cie DEVON
Coproduction : Arsenic, Lausanne, Centre culturel suisse – Paris
Soutiens : Loterie Romande, Société Suisse des Auteurs (SSA) Fondation Nestlé pour l’Art, Fondation Jan Michalski, Pour-cent culturel Migros

Soutiens à la tournée : Ville de Lausanne, Pro Helvetia et Corodis.

 Voir un extrait vidéo

Photos: © Tristan Savoy, Serge Letellier et Julie Masson

Dans Holes & Hills Julia Perazzini, se promène avec humour dans les zones troubles et poreuses de l’identité. Elle s’est appropriée des fragments d’émissions télé et radio, documentaires ou conférences en ligne. Vêtue d’un body et d’une cotte de mailles, elle restitue au soupir près plusieurs voix connues et inconnues provenant d’interviews réels dont elle donne les réponses mais dont elle a enlevé toutes les questions.

Dans une scénographie de paysage à la dérive de l’artiste plasticien Christopher Füllemann, elle décortique minutieusement ce qui anime les corps, et descend jusqu’aux entrailles de l’incarnation. Passant d’une intonation à une autre, elle nous ferait presque oublier qu’il s’agit d’une pluralité de personnes et ouvre la possibilité poétique, nous faisant voir ce je qui est un autre.

 

IT'S

Distribution

Création 2012

Conception, jeu, costumes : Julia Perazzini
Assistante transformations :  Julie Monot
Lumière : Guillaume Guex
« Oeil » extérieurs: Alexandre Doublet et Mathieu Urfer

Photos: © Valérianne Poidevin

IT’S touche à l’identité de l’être humain, son aptitude à se connaître, à se méconnaître et à se reconnaître. A se présenter au monde et à se représenter, à s’inventer devant les autres ou à s’inventer des vies parallèles (ce qui selon certains penseurs, nous différencie des animaux). IT’S se joue dans le foyer du théâtre, le bar… Le bar comme espace entre deux, neutre, anonyme, où l’on peut venir déposer son être, seul ou à la rencontre de ceux qu’on aime. Un endroit de musique aussi, de chansons.

L’actrice et performeuse Julia Perazzini interroge le rôle joué par le regard des autres dans une quête identitaire. S’inspirant du travail d’auto-représentation pratiqué avec un désespoir touchant par la star hollywoodienne Marilyn Monroe et avec une lucidité effrayante et fascinante par la plasticienne Cindy Sherman, cette mise en scène et en abyme se décline autour de quatre thèmes : multiplicité et démultiplication de l’image à l’instar des séries sérigraphies de Warhol et des incarnations infinies de Sherman, sexualité et érotisation du corps, et enfin jeu entre le paraître et le disparaître jusqu’à son ultime finalité : la mort (qui est toujours hors-jeu). Une recherche authentique et un voyage déconcertant au pays des artifices.

Téléchargements

Dossier de diffusion

Biographie

Julia Perazzini est comédienne diplômée de la Manufacture à Lausanne en 2006. Elle écrit des pièces qui questionnent l’identité, notre manière d’exister, de se représenter aux autres, le langage, les forces de l’invisible.

En 2012, elle fonde la Cie Devon et crée une quadrilogie d’auto-mise en scène Hey, …it’s cold here! dont l’épisode transformiste IT’S est présenté dans plusieurs bars de théâtre et espace d’art, et repris en 2019 pour le festival XS au Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

En 2016, elle crée Holes & Hills au Centre culturel Suisse à Paris et à l’Arsenic Lausanne. Ce solo constitué d’un montage de vrais interviews que Julia Perazzini restitue vocalement. Ici l’identité est regardée comme un territoire à s’approprier.

Il tourne en Suisse, France, Belgique et à Berlin.

En 2019, elle présente une nouvelle performance Waves on, dans le cadre du festival Antigel à Genève qui sera reprise en 2023 au Musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne dans le cadre de l’exposition de Sarah Margnetti.

En novembre 2019, elle crée Le Souper à l’Arsenic Lausanne et au Carreau du Temple à Paris en partenariat avec le Centre culturel suisse. Avec ce nouveau solo Julia, poursuit son travail sur l’identité à travers cette fois, le spectre de la mort. Elle y interroge la notion de mort non pas comme une disparition mais bien comme une présence qui participe à notre construction.

Cette pièce est notamment présentée au Théâtre Saint-Gervais Genève, au Festival Actoral à Marseille, à l’ABC avec le Club 44 à la Chaux-de-Fonds.

Durant cette même année 2019, elle présente un film documentaire E incomplèto en 2019, monté à partir d’images filmées plusieurs années avant dans la vallée du Belice en Sicile.

Parallèlement à son travail personnel, elle travaille notamment auprès de metteurs en scène comme : l’Encyclopédie de la parole, Julien Prévieux, Emilie Charriot (interprète de l’adaptation de King-Kong Théorie de Virginie Despentes), Denis Maillefer, Joël Maillard, Guillaume Beguin, Julie Gilbert, César Vayssié, Emilie Rousset. Au cinéma pour Lionel Baier, Véronique Aubouy, Bruno Deville, Ilan Kippler, Valérianne Poidevin, Benoît Mariage. Elle joue également dans des performances ou films d’artistes comme Mathieu Coppeland, Anne Rochat, Pauline Julier, Anne-Sylvie Henchoz.

Julia Perazzini est lauréate de la Bourse Leenaards 2021.

Agenda

27 février-6 mars 2024
Le Souper
Théâtre Public de Montreuil – CDN (FR)

17-21 avril 2024 PREMIERE
Dans ton intérieur
Arsenic, Lausanne (CH)

automne 2024
Dans ton intérieur
Théâtre Saint-Gervais, Genève (CH)

novembre 2024
Dans ton intérieur
Théâtre Public de Montreuil – CDN (FR)

Back To Top